La chambre des affaires familiales avait du travail. Seul le hasard des listings informatiques faisait que Fiona se retrouvait à traiter tant de conflits conjugaux. C’était une pure coïncidence qu’elle-même en vive un. Dans sa spécialité, on envoyait rarement les gens en prison, et pourtant elle se disait, à ses moments perdus, qu’elle aurait bien […]

Plus généralement, elle croyait aux dispositions du droit de la famille.
Dans ses accès d’optimisme, elle voyait une preuve significative du progrès de la civilisation dans le fait que la loi plaçait l’intérêt de l’enfant au-dessus de celui de ses parents.

L’intérêt de l’enfant / Ian MacEwan

Nous sommes tous soumis au vieillissement et à la mort. Cette notion de vieillissement et de mort est insupportable à l’individu humain ; dans nos civilisations, souveraine et inconditionnée elle se développe, elle emplit progressivement le champ de la conscience, elle ne laisse rien subsister d’autre. Ainsi, peu à peu, s’établit la certitude de la […]

Officiellement, donc, je suis en dépression. La formule me paraît heureuse. Non que je me sente très bas ; c’est plutôt le monde autour de moi qui me paraît très haut. Extension du domaine de la lutte / Michel Houellebecq

Décidément me disais-je, dans nos sociétés, le sexe représente bel et bien un second système de différenciation, tout à fait indépendant de l’argent ; et il se comporte comme un système de différenciation au moins aussi impitoyable. Les effets de ces deux systèmes sont d’ailleurs strictement équivalents. Tout comme le libéralisme économique sans frein, et […]

Nous travaillons dans un quartier complètement dévasté, évoquant la surface lunaire. C’est quelque part dans le 13ème arrondissement. Quand on arrive en bus, on se croirait vraiment au sortir d’une troisième guerre mondiale. Pas du tout, c’est juste un plan d’urbanisme. Extension du domaine de la lutte / Michel Houellebecq

Monsieur, Vous me demandez de venir passer une huitaine de jours chez vous, c’est-à-dire auprès de ma fille que j’adore. Vous qui vivez auprès d’elle, vous savez combien je la vois rarement, combien sa présence m’enchante, et je suis touchée que vous m’invitiez à venir la voir. Pourtant, je n’accepterai pas votre aimable invitation, du […]