10 octobre 2015

Presbytie

Première manifestation du vieillissement oculaire, le plus souvent bénigne, qui se traduit par l’incapacité, malgré le fronçage de sourcil, à lire le nom des rues, les panneaux de signalisation, ou même les caractères criards des publicités.

N’importe quelle loupe y pallie, jusqu’à ce qu’apparaisse, le cas échéant, la cataracte.

Sources : Journal d’un corps / Daniel Pennac

Joindre la conversation 1 commentaire

  1. […] heureusement, la cataracte se corrige aussi facilement que la presbytie. Une paire à deux verres correcteurs superposés lui permettra de dominer à nouveau la […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

P