Comme l’être humain, l’ascidie appartient à l’embranchement des chordés. Elle a un peu de cerveau et l’équivalent d’une moelle épinière. La moelle épinière permet au cerveau d’envoyer ses ordres en contrebas, dans le corps, et de recevoir en échange des informations intéressantes.

Chez l’être humain, par exemple, les yeux envoient au cerveau l’image d’un panneau de signalisation. Chez l’ascidie, les yeux envoient une information sur la densité de circulation sous-marine à cette heure-là. Chez l’être humain, les capteurs épidermiques envoient des informations sur la température qu’il fait dehors, chez l’ascidie, ils envoient des informations sur la température qu’il fait au fond de l’océan. […]

Forte de toutes ces informations, notre jeune ascidie navigue à travers les mers. Elle cherche son petit coin de paradis. Dès qu’elle a trouvé un rocher qui lui paraît sûr, qui a la température idéale et qui se trouve à proximité.de réserves alimentaires, elle pose ses valises. Car l’ascidie est un animal sessile, elle vit fixée sur un support. Une fois qu’elle est installée, elle reste là où elle est quoi qu’il arrive.

La première chose que fait l’ascidie quand elle a trouvé l’endroit de ses rêves, c’est qu’elle mange son cerveau.

Le charme discret de l’intestin / Giulia Enders / Traduit de l’allemand par Isabelle Liber

© « Tunicate komodo » par Nhobgood Nick Hobgood / Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Joindre la conversation 1 commentaire

  1. […] Sources : Le charme discret de l’intestin / Giulia Enders […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

Le monde extérieur

Mots-clés

, , ,