18 septembre 2016

Propreté intérieure

La propreté dans un intestin, c’est un peu comme la propreté dans une forêt. […] Une forêt est considérée comme propre quand elle est équilibrée du point de vue des plantes utiles qui la peuplent. On peut bien sûr y contribuer : en ajoutant d’autres plantes et en espérant qu’elles se développent bien. En repérant ses plantes préférées et en en prenant soin pour qu’elles croissent et se multiplient. Il y a parfois de méchants nuisibles qui s’installent. Il faut alors peser le pour et le contre. Si rien d’autre ne fonctionne, on peut sortir l’arsenal chimique. Les pesticides font des miracles contre les nuisibles – mais ils ne sont pas à utiliser comme un simple déodorant.

Au quotidien, déjà, nous devons penser intelligemment la propreté – qu’est-ce qui est vraiment important et qu’est-ce qui relève plutôt de l’hystérie hygiéniste ? Pour donner un coup de propre à l’intérieur de notre corps, nous disposons de trois nettoyants principaux. […]

Les probiotiques (du grec pro bios, pour la vie) sont des bactéries vivantes que nous ingérons dans le but d’améliorer notre santé. Quant aux prébiotiques (du grec pre bios, avant la vie), ce sont des aliments qui atteignent le gros intestin et vont alors nourrir les bonnes bactéries pour qu’elles se développent mieux que les mauvaises. Enfin, les antibiotiques (anti bios, contre la vie) tuent les mauvaises bactéries qui nous veulent du mal et peuvent ainsi nous être salutaires.

Le charme discret de l’intestin / Giulia Enders

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

Mécaniques du corps

Mots-clés

, , , , , , ,