16 octobre 2016

Continuité du service

Tijo et moi buvons un café assis à une terrasse. A une table voisine un coiffeur annonce à ses amis qu’il va partir en vacances. Tijo, qui entend ça d’une oreille, me demande le plus sérieusement du monde : Qu’un coiffeur prenne des vacances alors que les cheveux continuent de pousser, ça ne te scandalise pas, toi ?

Journal d’un corps / Daniel Pennac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

Rester sage

Mots-clés

,