15 janvier 2017

Oxymore

Figure de style qui consiste à rapprocher deux termes qui s’opposent, dans le seul but d’interpeller le lecteur, au cas où il s’endormirait sur la monotonie d’un texte sans aspérité.

On ne cite plus l’exemple de l’obscure clarté, si ce n’est pour glisser une autre figure de style : la prétérition.

On cite par contre moins souvent le mot silence, qui constitue pourtant à lui seul un oxymore, puisque dès qu’on le prononce, il n’existe plus.

 

 

 

 

Joindre la conversation 1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

O

Mots-clés

, , ,