28 avril 2017

Sens du ghetto

Au milieu du XVIe siècle, toutes les grandes villes d’Italie ont leur ghetto, à quelques exception près. Avant d’expulser leurs juifs, l’Angleterre (1290), la France (1306), l’Espagne (1492) ont eu des quartiers juifs plutôt que des ghettos. Ainsi Paris, au XIIIe siècle, compte quatre « juiveries » nettement délimitées et rares sont les villes sans ‘rue aux juifs’. En revanche, toute l’Europe centrale compte bel et bien déjà des ghettos (Pologne, Allemagne…). Le ghetto le pus important d’Europe centrale est celui de Prague, alors sous la domination des Habsbourg. […] La vie y est particulièrement active en dépit de plusieurs décrets d’expulsion plus ou moins suivies d’effet. […]

Preuve de son inlassable activité, l’une des accusations régulièrement adressée à l’encontre du ghetto de Prague est qu’il cherche à s’élargir en achetant des maison hors de son enceinte. Après un incendie, en 1754, il est en partie reconstruit, avec des rues moins étroites. Il n’en reste pas moins insalubre, principalement du fait de son surpeuplement, et comme dans les autres ghettos d’Europe, la mortalité y est très élevée. […]

Le temps des ghettos stricto sensu commence à la Renaissance et non au Moyen Age, comme il est souvent dit. Entre le quartier juif du Moyen Age et le ghetto de la Renaissance, il y a la différence radicale de la ségrégation forcée. L’institution du ghetto n’a d’ailleurs pas été l’apanage des seules terres chrétiennes. On la retrouve aussi en terre  d’Islam. Ce sont les mellahs du Maroc, comme à Fès et Marrakech, après que de nombreux juifs expulsés d’Espagne s’y sont réfugiés. […] Mais là encore, ces murs ont non seulement pour fonction d’exclure, mais aussi de protéger ses habitants. En Islam comme en pays chrétien, les princes ont besoin de [leur] force de travail. […]

En Tunisie, on ne dit pas mellah, mais hara. Il semble qu’on soit là plus près encore de l’acception du quartier juif, le plus souvent en dehors de toute enceinte.

Histoire des murs / Claude Quétel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

Histoire des hommes

Mots-clés