3 juillet 2017

Devoir amoureux

Ce matin-là, je dois écrite de toute urgence une lettre « importante », – dont dépend le succès d’une certaine entreprise ; mais j’écris à la place une lettre d’amour – que je n’envoie pas. J’abandonne joyeusement des tâches mornes, des scrupules raisonnables, des conduites réactives, imposés par le monde, au profit d’une tâche inutile venue d’un Devoir éclatant : le Devoir amoureux.

Fragments d’un discours amoureux / Roland Barthes

© La lettre d’amour / Fragonard / Vers 1775

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

Aimer les corps et les esprits

Mots-clefs