14 mars 2018

Pessimisme français

Ou bien l’on voit dans [le pessimisme] une sorte de dérèglement intellectuel collectif, comme le répètent à l’envi les commentateurs officiels, ou bien l’on admet qu’il capte une réalité. Là-dessus, je n’ai pas de doute : les Français ne sont pas fous, ce sont les commentateurs qui sont aveugles et sourds. Maintenant, ce pessimisme est à décrypter et à décortiquer par le menu, car il procède plus d’un ressenti confus que d’une appréciation exacte des données. Mais globalement il est le fait d’un peuple qui reste politisé en profondeur, derrière sa dépolitisation de surface, et qui possède une perception assez juste de sa situation et des évolutions en cours.

Comprendre le malheur français / Marcel Gauchet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

Anthropologie