20 mars 2018

Grrrrr

Parmi les loups, lorsque la femelle élève ses petits, tous passent beaucoup de temps à paresser ensemble ; ils forment un gros tas de fourrure, bien loin du monde extérieur et de ses défis. Néanmoins, lorsque la louve finit par apprendre à ses louveteaux à chasser et à rechercher leur nourriture, elle leur montre les dents plus souvent qu’à son tour, elle se fait cassante, exige qu’ils se comportent bien et obéissent.
C’est donc pour pouvoir continuer à nous développer que nous échangeons la mère protectrice intérieure qui nous convenait si bien lorsque nous étions enfants contre un autre type de mère, celle qui vit plus loin encore dans les profondeurs des territoires psychiques sauvages, celle qui est à la fois une escorte et un professeur. C’est une mère aimante, mais aussi féroce et exigeante.

Clarissa Pinkola Estes / Femmes qui courent avec les loups

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

Enfants