La vie n’est tolérable qu’en état d’ébriété. Ébriété alcoolique, amoureuse, religieuse. Créature de néant, l’homme ne peut affronter l’inconcevable tribulation qui lui advient qu’en se saoulant la gueule.

Le Roi des aulnes / Michel Tournier

Je te souhaite d’avoir connu l’amour, le Grand. Dans son principe alcoolique le plus pur, celui dont la morsure nous fait goûter un éther dont nous garderons – une fois rendus à la gravité – une nostalgie inconsolée.

Ca va, ce n’est que du matériel / Esther Luette

 

Joindre la conversation 9 commentaires

  1. Pfiou. Je suis à la fois émue et abasourdie de cette mise en miroir que tu fais là. Emue parce que Tournier est un des écrivains dont l’œuvre m’a très tôt marquée au fer rouge, et dont j’admire la puissance de la langue comme du fond de ses livres. Tu as visé juste, au coeur de quelque chose qui m’est très intime. Et aussi abasourdie, parce que la cohabitation me trouble, je me trouve aux côtés d’un géant, avec une sensation d’illégitimité à y être, mes mots me semblent si loin des siens 🙂

    Réponse
  2. Ah… Tournier…
    J’ai tout de suite pensé à lui en te lisant. Je suis heureuse de ce double effet (et à quoi pourraient bien servir les géants, si on ne peut pas leur chatouiller les pieds).
    D’autant que je me fais plaisir à moi aussi. En recopiant deux auteurs qui se font écho, j’ai toujours l’impression d’avoir invité deux amis à prendre le café à la maison, histoire de pouvoir me mêler de la conversation 😊
    Quoique dans ce cas précis, peut-être aurait-il fallu attendre l’heure de l’apéritif…

    Réponse
  3. « La nostalgie n’est pas celle du Dieu qui nous manque, c’est la nostalgie de nous-mêmes qui ne sommes pas suffisamment ; nous ressentons le manque de notre grandeur impossible – mon actualité inatteignable est mon paradis perdu. »
    Clarice Lispector

    Réponse
    • Mais qui est cette Clarice ? Elle a l’air intéressant 🙂

      Réponse
      • Tu trouveras pleins d’infos à son sujet sur internet, je pense à Wikipédia en particulier. Tout ce que je peux de tire d’elle ou presque, c’est une merveilleuse écrivaine et poétesse (si tenté que l’on puisse faire la distinction) trop peu connue en France et puis que c’est une mystique, selon moi en tout cas. Je dis ça sans savoir trop ce que ça veut dire. Enfin, je repense à la dernière phrase de Mirabelle et le philosophe ;

        https://misquette.wordpress.com/2016/06/18/mirabelle-philosophe/

        « Il n’y a de vérité que dans la question », un mystique tient l’ignorance pour seule vérité.

  4. C’est marrant au fait, je viens de voir ton « dicton » En attendant de savoir, il n’y a pas de hasard…

    Réponse
  5. Merci !! Je suis allée consulter Mirabelle.
    J’aime beaucoup 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

À propos de Florence

Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène.

Derniers Articles par Florence

CATÉGORIE

Aimer les corps et les esprits, Conversations