Si le propos n’était très audacieux, je dirais que les plus beaux poèmes ne valent pas, pour un être vraiment épris, le balbutiement d’un aveu maladroit. Journal d’un curé de campagne / Georges Bernanos

Depuis près de quarante ans, il l’aimait avec une telle constance qu’il lui paraissait parfois qu’il n’allait jamais mourir, simplement parce qu’il ne pouvait imaginer que sa tendresse pour elle pût avoir une fin. Lady L. / Romain Gary

Elle s’aperçut qu’il parlait de l’humanité comme si c’était une femme et elle se mit à détester cette rivale sans visage, secrète, mystérieuse, tyrannique que les hommes ne parviennent jamais à satisfaire et dont le plus grand plaisir semble être de les pousser à leur perte. C’était rageant de l’entendre tout le temps parler d’une […]

Il y a des êtres limités, d’une beauté éclatante mais sans prolongement et, soyons francs, qu’on aurait tout lieu de mépriser s’ils ne nous offraient le spectacle d’une adaptation sans défaut à l’existence, d’une adéquation miraculeuse de leurs désirs et des choses à leur portée, de leurs paroles et des questions qu’on leur pose, de […]

Le pauvre était simplement attaché à la vertu et à la pureté avec l’obstination farouche des natures vraiment distinguées que la réalité épouvante, pour qui l’amour se passe seulement entre les âmes, et qui n’ont jamais pu se faire à l’idée qu’il fallait y mêler encore les mains et Dieu sait quoi. Lady L. / […]

Comme souvent en pareil cas – je veux dire lorsque le hasard me place dans le rayonnement d’un être exceptionnel – je suis frappé de stupeur et je perds de vue ce que cette rencontre a de fragile, d’éphémère, d’aléatoire, et je ne fais rien pour en sauver quelque chose. Célébrations / Michel Tournier

Ses amis […], on les choisit. Sauf quand ce sont eux qui vous ont choisi, et on s’est laissé faire, mais ils n’en sont alors que pus précieux. Certes on aime ses amis. Mais il s’agit d’un attachement lucide, clair, fait d’estime et de reconnaissance d’une éminente valeur, presque froid en somme. Le temps fortifie […]