Leur vie déborde, il y a à peine la place pour le sommeil, aucune pour la contemplation. Chanson douce / Leïla Slimani

Un saut qualitatif vient d’être franchi avec les robots capables d’identifier nos motions et de nous faire croire qu’ils en ont aussi. Peut-être qu’un jour les gens se sentiront rassurés par un robot qui leur donnera l’illusion qu’il les comprend mieux que leur entourage. Les pièges de l’empathie / Entretien avec Serge Tisseron / Sciences […]

Quand le réveil se déclenche et que nous appuyons sur le bouton Répétition, la plupart d’entre nous pensons, à tort, que cet acte n’affecte que ce moment en particulier. En fait ce type d’action programme notre subconscient, lequel enregistre l’idée que nous pouvons très bien ne pas transformer nos intentions en actes. […] N’oubliez jamais que […]

« [Steve Pavlina] écrivait : On dit que la première heure est le gouvernail de la journée. Si je traîne ou erre sans but durant la première heure suivant mon réveil, j’ai tendance à passer une journée peu productive et sans vrai but. Mais si je fais en sorte que cette première heure soit productive, le restant de la journée a tendance à être du même acabit. »

Miracle morning / Hal Elrod

 

« Comment se fait-il que lorsqu’un bébé vient au monde, nous parlons souvent de miracle de la vie, avant de poursuivre notre chemin en acceptant la médiocrité de notre existence ? A quel moment avons-nous perdu le miracle que nous vivons ? »

Miracle morning / Hal Elrod

Dépendant de ma croyance selon laquelle les événements ne se produisent pas sans raison – mais qu’il est de notre responsabilité de choisir les raisons les plus stimulantes de la survenue des difficultés, événements et circonstances de la vie -, mon accident a permis mon retour triomphal à la vie. Miracle morning / Hal Elrod

Le péché contre l’espérance – le plus mortel de tous, et peut-être le mieux accueilli, le plus caressé. Il faut beaucoup de temps pour le reconnaître, et la tristesse qui l’annonce, le précède, est si douce ! C’est le plus riche des élixirs du démon, son ambroisie. Journal d’un curé de campagne / Georges Bernanos