J’ai décidé de vous envoyer un livre, un livre de poche, ce qui est en soi un beau concept, celui d’une littérature que l’on porte au plus près de soi. Moi et François Mitterrand / Hervé Le Tellier

Il arriva à une mare. Tandis qu’il nageait, il se mit à faire de plus en plus froid. […]  Le petit canard devait nager en cercles de plus en plus rapides pour se garder un espace libre dans la glace. […] *** La femme écrivain dont l’inspiration se tarit sait que la seule solution, c’est […]

Les premiers livres, les premières nuits miraculées de lire, les yeux rougis, le cœur battant. La part manquante / Christian Bobin © Children reading / Eastman Johnson / XXème  

La seule urgence véritable de notre langage reste d’en partager sa musique et sa poésie.

J’aime bien comme il parle, on dirait de la poésie / Esther Luette

Ce sont les dons et la force de nos prédécesseurs qui nourrissent les histoires que l’on raconte et que l’on écoute. D’après moi, ce qui fait la force de la narration, c’est une haute colonne d’êtres humains, unis dans le temps et dans l’espace, richement ou pauvrement vêtus comme à leur époque ou encore dans […]

A la fin de chaque texte qu’elle terminait pour quelqu’un d’autre, elle écrivait le mot FIN, suivi d’une étoile (une sorte d’astérisque qui ne renvoyait à rien). Elle exigeait par contrat que cette signature figure à la fin du livre. C’était sa patte, sa marque de fabrique, une sorte d’empreinte connue d’elle seule. Je me […]

Dès lors qu’on ellipse, qu’on étire, qu’on resserre, qu’on comble les trous, on est dans la fiction. […] Toute écriture de soi est un roman.

D’après une histoire vraie / Delphine de Vigan